01/06/2012

J' m'en tape de t' foutre les glandes !

Sur facebook, Fernand Melgar, cinéaste, vivant au crochet des pouvoirs publics, donc de mes impôts, d'ailleurs des vôtres également, rend publique son appréciation délicate et raffinée à mon égard. Je me permets de reprendre intégralement sa citation :

A quand Voiblet dans une reprise de ''Marche à l'ombre'' de Renaud ? Je sais pas vous, mais je trouve que ces paroles lui vont comme un gant :

''Toi tu m' fous les glandes - Pis t' as rien à foutre dans mon monde - Arrache toi d' là t' es pas d' ma bande - Casse toi tu pues - Et marche à l'Ombre''

 

Après quelques longues nuits de réflexion, qui m'ont été de fort bon conseil, je peux effectivement dire que je ne suis pas d' sa bande, au bon Fernand. Je n'ai aucune envie d'être d' son monde où le respect d'autrui n'est qu'un documentaire servant à son profit rapide.

Que le ''nouveau'' bobo petit bourgeois Melgar (définition qui vous sied comme un gant cher Fernand) se rassure, ce n'est pas demain que j' m'arrache d' là ! Je compte bien répondre aux attentes des électrices et électeurs dignes et respectueux qui font encore sagement la différence entre une terre d'asile et un refuge économique doré pour criminel.

Et en plus, j' m'en tape de t' foutre les glandes !

 

Commentaires

Monsieur Voiblet,

Vous dites:
"... vivant au crochet des pouvoirs publics, donc de mes impôts, d'ailleurs des vôtres également,..."

Peut-être avez-vous raison! Mais rappelez-vous! Vous auriez aimé être en mesure de faire de même!... Et ce sont (malheureusement pour vous) les citoyens vaudois qui en ont décidé autrement!

Petit rappel:
Il est d'autres arts dont certains des membres vivent aux crochets des impôts. un "écrivain", vôtre colistier au dernière élections vaudoises par exemple... Mais si! Vous savez...
... Pascal Broulis, celui qui a pris le temps d'écrire un livre publié chez Favre, éditeur bling-bling de Suisse-romande. Un livre mondialement apprécié du patron et des actionnaires de VALE International, le géant minier brésilien. Le bouquin qui, un jour, fera partie du Partimoine Vaudois, celui qui a pour titre "L'IMPÔT HEUREUX", préfacé par un ancien gouverneur de la Banque Mondiale, du Fond monétaire international et qui est ou a été Président de l'Eurogroupe, la réunion mensuelle et informelle des ministres des Finances des États membres de la zone euro. Donc, une préface écrite par une Pointure au vu l'état formidable de cette monaie.

Écrit par : Baptiste Kapp | 01/06/2012

Monsieur Voiblet après le scandale de la déconfiture de la fondation Bellelay par vos soins (plus de six millions venant de nos impôts) je vous prie de rester un tant soi peut modeste et de vous rappeler le dicton.
La critique est facile, l'art est difficile...
ABE
Broutard

Écrit par : broutard | 03/06/2012

Je vous félicite pour votre réponse a ce petit Monsieur naturalisé et certainement pas neutre mais juste là pour nuire à notre pays à desseins sans doute. Son film qui a donné lieu à une soirée événement sur la RTS n'était qu'une farce malhonnête. Je suis un citoyen "normal" mot à la mode en ce moment et suis triste et écœuré de voir mon pays, mon canton, ma ville se dégrader avec une immigration de voyous et de dealers qui ne fait même pas réagir nos élus aveugles et sourds aux cris du peuple qui à regrets leur à confiés un mandat.
La naturalisation des étrangers devrait être mieux contrôlée
Bravo et MERCI POUR VOTRE ACTION

Écrit par : Dolt Pierre-André | 03/06/2012

Personnellement, j'ai toujours un faible pour ces gens à qui notre pays a offert un avenir et qui témoignent de leur absence de reconnaissance en rejoignant l'anti-Suisse, soit en poussant à sa dissolution dans le magma européen, soit en oeuvrant à sa submersion par les surplus d'ineptes populations affluant du tiers monde, soit en cumulant l'adhésion aux deux processus.

Fernand Melgar est de ces immigrés immigrationnistes auxquels je dédie un extrait de l'écrit d'un blogueur anonyme, perdu désormais dans les méandres du web, dont j'avais eu la présence d'esprit de sauvegarder "Les métèques méprisants", en regrettant de ne pas en être l'auteur :

« Il y a, sans doute, une profonde intimité entre tous les métèques de l’Univers. Il y a cet intérêt commun, cette parenté qui naît d’une situation qui prend naissance sur le corps des nations autochtones sur quoi viennent s’accrocher les Métèques, ces erreurs de l’histoire, venues chercher fortune chez ceux qui ont su édifier, conserver et transmettre. Il y a, toujours, la même haine contre ceux qui ont réussi chez ceux qui n’ont pas réussi. Car il faut bien se dire que les errants ne sont jamais ce qu’il y a de meilleur dans un peuple.

« Partir, abandonner la terre de ses pères, c’est reconnaître que l’on n’a pas su agir comme l’avaient fait les devanciers. Tout cela qu’ils ont sous les yeux, dont ils sont venus bénéficier et qu’ils traitent avec un dédain si évident. Tout cela n’est pas né de rien, c’est ce qu’il faut se répéter. Tout cela représente des siècles de capitalisation, de labeurs et de sacrifices, efforts conjugués et poursuivis que n’ont pas fournis les arrivés de la dernière pluie…

« Car il faut bien pour que s’édifient les civilisations des êtres qui restent, et qui ne cèdent pas au premier vent mauvais mais qui, faisant montre de prudence et de ténacité, parviennent à tirer du chaos cet ordre dont se moquent avec tant de légèreté ceux qui sont venus, chez nous, en bénéficier. Mais cela ne les empêche nullement, à l’abri de leur haine des natifs, et protégés qu’ils sont par les présupposés idéologiques du temps, de vilipender ceux-là qui n’imaginaient pas que d’autres mangeraient les fruits des arbres qu’ils avaient plantés. »

Écrit par : Scipion | 03/06/2012

Le problème Scipion, c'est que comme ces "immigrants" les suisses s'agenouillent devant les voyous et se vengent sur les plus humbles !

En ce sens, les suisses sont fait de la même étoffe que ces milliards de soumis à ceux qui planquent leurs fric dans les banques suisses !

Écrit par : Corto | 03/06/2012

Baptiste Kapp, avez-vous remarqué comme les membres de l'UDC s'en prennent aux immigrés sans le sou et se taisent concernant les amis personnels de Blocher, comme les assad, les sadam hussein et tant d'autres qui négociaient avec le tribuns aux culottes en cuir ?

Écrit par : Corto | 03/06/2012

"Baptiste Kapp, avez-vous remarqué comme les membres de l'UDC s'en prennent aux immigrés sans le sou..."

Alors, il faut reconnaître qu'il cache bien son jeu, Melgar...

A part ça, vous avez vu dans quel état, vos immigrés sans le sou, sont en train de mettre des zones désormais sinistrées du territoire français ?

Denain n'est qu'un cas parmi d'autres :

- la ville comptait en 2008, 20'500 habitants et 11'125 foyers fiscaux, dont... 2'816 foyers fiscaux imposables, soit 25,31 %, et par voie de conséquence 74,68 % de foyers fiscaux non imposables.

Le niveau de vie par unité de consommation y est actuellement de 776 euros par mois, soit le 51 % de la moyenne nationale (1530 euros). Dans le 2e arrondissement de Marseille, il est de 816 euros, dans le 3e arrondissement de la même ville, de 608 euros.

Vos chers immigrés sans le sou sont en train de transformer des enclaves du pays voisin en territoires sous-développés ! Saviez-vous que la Seine-Saint-Denis, le cèlébre 9-3, est d'ores et déjà le département français qui compte le moins de médecins au prorata de la population ? Ce n'est pas encore l'Afrique, mais ils y vont gentiment.

Alors, si c'est l'avenir que vous rêvez pour la Suisse, gardez-le donc pour vous. Il ne devrait pas se matérialiser dans les cent ans à venir...

Écrit par : Scipion | 04/06/2012

"Baptiste Kapp, avez-vous remarqué comme les membres de l'UDC s'en prennent aux immigrés sans le sou..."

Alors, il faut reconnaître qu'il cache bien son jeu, Melgar...

A part ça, vous avez vu dans quel état, vos immigrés sans le sou, sont en train de mettre des zones désormais sinistrées du territoire français ?

Denain n'est qu'un cas parmi d'autres :

- la ville comptait en 2008, 20'500 habitants et 11'125 foyers fiscaux, dont... 2'816 foyers fiscaux imposables, soit 25,31 %, et par voie de conséquence 74,68 % de foyers fiscaux non imposables.

Le niveau de vie par unité de consommation y est actuellement de 776 euros par mois, soit le 51 % de la moyenne nationale (1530 euros). Dans le 2e arrondissement de Marseille, il est de 816 euros, dans le 3e arrondissement de la même ville, de 608 euros.

Vos chers immigrés sans le sou sont en train de transformer des enclaves du pays voisin en territoires sous-développés ! Saviez-vous que la Seine-Saint-Denis, le cèlébre 9-3, est d'ores et déjà le département français qui compte le moins de médecins au prorata de la population ? Ce n'est pas encore l'Afrique, mais ils y vont gentiment.

Alors, si c'est l'avenir que vous rêvez pour la Suisse, gardez-le donc pour vous. Il ne devrait pas se matérialiser dans les cent ans à venir...

Écrit par : Scipion | 04/06/2012

Et les 40 milliards planqués dans des banques suisses, ne provoquent-ils pas la venue des "immigrés", et les amitiés bancaires de Blocher ainsi que ses amitiés de dictateurs ayant rendus exsangues des pays entiers, c'est ça que vous proposez comme solution à long terme ?

Il faudrait regarder un peu plus loin que le bout de son nez et induire un gramme de réflexion dans la logique de vos propos, car là, vous n'allez pas me répondre encore avec des statistiques françaises, les 3/4 des immigrés auxquelles la Suisse devra faire face ne sont autres que les victimes des clients des banques avec qui votre tribun national va partager des repas gargantuesques, alors svp, pour dialoguer, enlevez vos ornières ne vous permettant que traiter les conséquences et non les causes !

Écrit par : Corto | 04/06/2012

Scipion, sans vouloir verser dans "l'humanisme" répondez une seule fois sur le fond et ne larguez pas votre discours prémâché comme vous le faite un peu trop systématiquement.

Et les 40 milliards tunisiens (petit exemple) planqués dans des banques suisses et que la Suisse refuse encore de rendre au peuple tunisien, ne provoquent-ils pas la venue des "immigrés", et les amitiés bancaires de Blocher ainsi que ses amitiés de dictateurs ayant rendus exsangues des pays entiers, c'est ça que vous proposez comme solution à long terme ?

Il faudrait regarder un peu plus loin que le bout de son nez et induire un gramme de réflexion dans la logique de vos propos, car là, vous n'allez pas me répondre encore avec des statistiques françaises, les 3/4 des immigrés auxquelles la Suisse devra faire face ne sont autres que les victimes des clients des banques avec qui votre tribun national va partager des repas gargantuesques, alors svp, pour dialoguer, enlevez vos ornières ne vous permettant que traiter les conséquences et non les causes !

La totalités des dictatures et leurs populations plongés dans la misère la plus "noir" sans jeu de mots, (car il y a aussi, les jaunes, les rouges, les bleus et les verts) sont cachées en Suisse, si les banques suisses contrôlant les politiques toutes tendances de ce pays, ne retournaient qu'un seul pour-cent de la totalité des avoirs pilés aux pays nécessiteux, ils seraient gavés pendant 10 ans, ne cherchez pas, j'ai fait le calcul, alors qui est-ce qui vole dans ce bordel, le petit africain arrivé à la ange et près à n'importe quoi pour survivre ou son "président" dictateur de père en fils affilié et soutenu par le complexe bancaire helvétique ?

Il ne s'agirait pas de vider les banques suisse, seulement de reverser 1% des avoirs dormants et pilés à coups de massacres sanguinaires, ce n'est pas la mer à boire, alors il faut arrêté avec ces aboiements racistes et lâches, juste 1% d'un fric qui ne sert à rien et à personne !!

A vous ???

Écrit par : Corto | 04/06/2012

"Saviez-vous que la Seine-Saint-Denis, le cèlébre 9-3, est d'ores et déjà le département français qui compte le moins de médecins au prorata de la population ?"

Ce qui n'est guère étonnant : ils sont payés une fois sur deux, et se font même agresser.

Écrit par : Belphégor | 04/06/2012

"...répondez une seule fois sur le fond..."

Ce serait inutile. Aux problèmes existants, en vous fondant sur des principes philosophiques, vous apportez une explication essentiellement exogène, moi, en me fondant sur l'observation des réalités du monde, une explication fondamentalement endogène.

Si mon propos manque de clarté, je vais l'illustrer d'un exemple, un seul :

Vous, vous écrivez "...si les banques suisses contrôlant les politiques toutes tendances de ce pays, ne retournaient qu'un seul pour-cent de la totalité des avoirs pilés aux pays nécessiteux, ils seraient gavés pendant 10 ans..." (solution exogène)

...alors que, de mon côté, je ne vois pas pourquoi, si cela devait se passer un jour, cette restitution irait à d'autres qu'au clan dominant et aux fonctionnaires corrompus du moment. (problème endogène)

Écrit par : Scipion | 04/06/2012

Que dire de cette femme Colombienne mariée à un suisse et qui à Genève s'est carrément fait spolier toutes ses cartes et celles de son époux,elle est pourtant bien immigrée elle aussi!y'a un chef derrière ces jeunes ,une secte un ordre très puissant sinon ils ne reviendraient plus depuis longtemps,quand on est vraiment pauvre on tente le coup une fois, voire deuxéventuellement mais ensuite la vie vous calme

Écrit par : lovsmeralda | 04/06/2012

Je n'y comprends vraiment rien!

Scipion ne fait-il pas partie des métèques dont il parle? Scipion est Africain, non?
Et puis, est-ce que Scipion pense vraiment que l'aïeul Allemand de Blocher ainsi qu'un des géniteurs de Freisinger étaient des métèques.
Il faut savoir qu'initialement un métèque n'est qu'une personne qui n'est pas originaire du village ou de la cité ou elle vit... je ne pense pas que Scipion utilise le terme dans son sens premier!...
Mais je peux me tromper. Peut-être nous le dira-t-il?

Écrit par : Baptiste Kapp | 04/06/2012

"Scipion est Africain, non?"

;o) "Scipion l'Africain (Publius Cornelius Scipio Africanus) est un général et homme d'État Romain, né en 235 av. J.-C., et mort en 183 av. J.-C., à Linterne en Campanie." (Wikipedia)

"Et puis, est-ce que Scipion pense vraiment que l'aïeul Allemand de Blocher ainsi qu'un des géniteurs de Freisinger étaient des métèques."

Je ne vois pas chez l'un ou chez l'autre pas la moindre trace d'immigrationnisme, et pas la moindre trace non plus d'initimité avec tous les métèques de l'univers.

Le mieux quand on lit, c'est quand même d'essayer de ne pas louper la moitié des mots.

Écrit par : Scipion | 04/06/2012

Oui, c'est ce que je dis! Scipion était un métèque... pour les Africains.

Et puis, si en lisant il ne faut pas louper la moitier des mots, il ne faut pas oublier non plus les trois-quarts de ceux que l'on écrit soi-même!

Aurais-je inventé le texte ci-après? Même si il a été tronqué par mes soins, les mots "loupés" peuvent être retrouvés plus haut.

"Il y a, sans doute, une profonde intimité entre tous les métèques de l’Univers. ... sur quoi viennent s’accrocher les Métèques, ces erreurs de l’histoire, venues chercher fortune chez ceux qui ont su édifier, conserver et transmettre.... Car il faut bien se dire que les errants ne sont jamais ce qu’il y a de meilleur dans un peuple"
Errants... Et Ran et ran... tanplan! Erreurs de l'Histoire, horreurs de l'Histoire!... Aigreurs de Scipion!

Écrit par : Baptiste Kapp | 04/06/2012

«Et les 40 milliards planqués dans des banques suisses, ne provoquent-ils pas la venue des "immigrés", et les amitiés bancaires de Blocher ainsi que ses amitiés de dictateurs ayant rendus exsangues des pays entiers, c'est ça que vous proposez comme solution à long terme ?»

C'est bien facile de balancer ce genre de propos, quand mots pour mots ce ne sont que des conjectures. Rien d'étayé, rien de précis, pas de sources fiables, pas de preuves. Rien!

"amitiés bancaires"? lesquelles ? qui, quand, comment?
"amitiés de dicatateurs" ? idem!
"40 milliards planqués"? par qui? où?

des chiffres, des preuves, des faits, svp.

Lorsque Blocher débusque une magouille, vous lui enlevez l'immunité parlementaire. Alors continuez à débiter des âneries.

Écrit par : petard | 04/06/2012

«ou son "président" dictateur de père en fils affilié et soutenu par le complexe bancaire helvétique »

"soutenu par le complexe bancaire": encore une ânerie sans fondements; décidément vous avez l'intime conviction chevillée au corps comme un certain procureur.

Ce "soutenu par le complexe bancaire", c'est de la diffamation. Et c'est abject de votre part.

Écrit par : petard | 04/06/2012

pétard, vous voulez des preuves ?

mais il n'y a rien de plus facile, d'abord, l'ex-ministre des affaires étrangères helvétiques à déclaré que les 40 milliards pilés par la famille Ben-Ali et Traboulsi serait retournés à la Tunisie, que les comptes abritant cette somme, sont bloqués (même chose pour les fonds pilés par Moubarrak) !

Si une déclaration d'une conseillère fédérale ne vous satisfait pas, qui puis-je ?

Donc, pour votre question concernant les 40 milliards pilés par la mafia bancaire soutenant des dictateurs africains, il semble qu'il n'y ait plus à discuté !

Concernant les liens entre Ospel et Blocher, également le financement de campagnes électorales fait par l'UBS, la polémique a assez monopolisé la Zurcher-Zeitung et c'est Blocher en personne qui a déclaré avoir partagé son temps "libre" avec l'ex-directeur de l'UBS, bien que Blocher n'ait pas vraiment besoin de fonds venant des banques, mais c'était une manière de faire allégeance aux banques et à leur politique !

Et pour finir avec votre première question, chaque jour de nouveaux scandales agitent la presse internationale avec les liens entre les banques suisses et la pègre mondiale, de l'Italie à Katanga et du Portugal aux Bangladesh, aucune dictature ne fait exception à cette règle !

Mais vous qui tentez de taire cette sombre partie de la Suisse, que dites-vous des gigantesques investissement dans les subprimes par les grandes banques suisses et le vide des investissements dans notre pays ?

Vous qui hurlez au loup en visant des personnes ayant échappés aux bidons-villes d'Alger ou du Caire, que dites-vous des tapis rouges déroulés à l'aéroport de Cointrin lorsque les pillards de ces peuples viennent planquer le butin de leurs actes illégaux et antidémocratiques ?

A vous de répondre, si vous en avez ???

Écrit par : Corto | 05/06/2012

Scipion, sans vouloir verser dans "l'humanisme" répondez une seule fois sur le fond et ne larguez pas votre discours prémâché comme vous le faite un peu trop systématiquement.

Et les 40 milliards tunisiens (petit exemple) planqués dans des banques suisses et que la Suisse refuse encore de rendre au peuple tunisien, ne provoquent-ils pas la venue des "immigrés", et les amitiés bancaires de Blocher ainsi que ses amitiés de dictateurs ayant rendus exsangues des pays entiers, c'est ça que vous proposez comme solution à long terme ?

Il faudrait regarder un peu plus loin que le bout de son nez et induire un gramme de réflexion dans la logique de vos propos, car là, vous n'allez pas me répondre encore avec des statistiques françaises, les 3/4 des immigrés auxquelles la Suisse devra faire face ne sont autres que les victimes des clients des banques avec qui votre tribun national va partager des repas gargantuesques, alors svp, pour dialoguer, enlevez vos ornières ne vous permettant que traiter les conséquences et non les causes !

La totalités des dictatures et leurs populations plongés dans la misère la plus "noir" sans jeu de mots, (car il y a aussi, les jaunes, les rouges, les bleus et les verts) sont cachées en Suisse, si les banques suisses contrôlant les politiques toutes tendances de ce pays, ne retournaient qu'un seul pour-cent de la totalité des avoirs pilés aux pays nécessiteux, ils seraient gavés pendant 10 ans, ne cherchez pas, j'ai fait le calcul, alors qui est-ce qui vole dans ce bordel, le petit africain arrivé à la ange et près à n'importe quoi pour survivre ou son "président" dictateur de père en fils affilié et soutenu par le complexe bancaire helvétique ?

Il ne s'agirait pas de vider les banques suisse, seulement de reverser 1% des avoirs dormants et pilés à coups de massacres sanguinaires, ce n'est pas la mer à boire, alors il faut arrêté avec ces aboiements racistes et lâches, juste 1% d'un fric qui ne sert à rien et à personne !!

A vous ???

Écrit par : Corto | 05/06/2012

"Fernand Melgar, cinéaste, vivant au crochet des pouvoirs publics..."
Et vous, Monsieur Voiblet, vous vivez de quoi ?

Écrit par : jeff | 05/06/2012

Bonjour,
Je vous rassure je ne touche pas un franc des pouvoirs publics. Concernant le Conseil d'Etat, vous avez raison, en cas d'élection j'aurais reçu de l'argent des pouvoirs publics.
Ce que je mets en évidence dans ma lettre c'est l'utilisation faite de l'argent des pouvoirs publics par M. Melgar.
Je ne consteste pas le fait de recevoir de l'argent pour favoriser l'éclosion artistique. Mais, M. Melgar utilise cet argent pour cracher sur nos institutions, cela je ne peux l'accepter !
Cependant au vu du respect qu'affiche M. Melgar pour certains de ses semblables, je me permets d'émettre des doutes sur sa véritable fibre humaniste !

Écrit par : Claude-Alain Voiblet | 05/06/2012

@Corto

Vos allégations ne sont pas des preuves…

Les preuves, ce sont des documents produits, vérifiés et irréfutables.

Reprenons:
«l’ex-ministre des affaires étrangères helvétiques à déclaré que les 40 milliards pilés par la famille Ben-Ali…»

1. Où sont les documents bancaires prouvant que les Ben Ali ont planqué 40 milliards dans quelque banque Suisse?
2. Produisez-nous un enregistrement audio ou vidéo où l’ex-ministre aurait tenu de tels propos.
3. Une déclaration publiée par des journalistes dans la presse écrite n’est pas une preuve.


«Concernant les liens entre Ospel et Blocher, également le financement de campagnes électorales fait par l’UBS…»

Que savez-vous de la nature de ces «liens» ? Avez-vous déjeûné avec eux, enregistré leurs conversations? Joué au golf avec eux?

«financement des campagnes électorales par l’UBS»
À ce que je sache, l’UBS verse de l’argent à tous les partis pour les campagnes électorales. Où est le mal?

«mais c'était une manière de faire allégeance aux banques et à leur politique !»
Là, vous êtes carrément dans le faux. Blocher n’est pas l’otage des banquiers car il n’a pas besoin de leur argent. À la limite ça les emm... assez bien.
En plus, Blocher est un allié de Minder sur la question des salaires abusifs et des parachutes dorés. Blocher n’est pas l’ami des banquiers. Il est craint.

«chaque jour de nouveaux scandales agitent la presse internationale avec les liens entre les banques suisses et la pègre mondiale…»

C’est de la stigmatisation généralisée… comme si je vous disais:
«chaque jour des Noirs et des Arabes braquent des banques et des petits commerces et s’adonnent au trafic de drogue…»

«que dites-vous des gigantesques investissement dans les subprimes par les grandes banques suisses»

Idem, quels subprimes où? quels montants, qui?
Des noms, des sommes précises, des lieux précis, des documents vérifiables…

Ah les preuves, c’est têtu, c’est difficile!

«que dites-vous des tapis rouges déroulés à l'aéroport de Cointrin»
Là, vous devriez p’t’être avoir quelques photos, Le service de presse de l’aéroport devrait avoir ça…

Écrit par : petard | 05/06/2012

« la Suisse devra faire face ne sont autres que les victimes des clients des banques avec qui votre tribun national va partager des repas gargantuesques...»

Là encore ça en devient effarant....!

Je doute que Blocher ait été client de Rochat, Violier, Pic ou Crisci...

Mais bon, vous semblez savoir...

En revanche, le gourmand de gauche zizi à dix... fréquente sûrement moins souvent la soupe populaire que les pécités.

Écrit par : petard | 05/06/2012

Dernière remarque:

J'observe que pour certains, le "tout le monde le dit", constitue preuve de...

La réalité est que les amis de gauche n'aiment pas les preuves. Elles leur sont dérangeantes, parce souvent défavorables et qu'il faut violer la sphère privée pour tenter d'en obtenir. C'est commode.

Les fiches et les caméras de surveillance sont les hantises de qui?

Écrit par : petard | 05/06/2012

En France nous venons d'élire M.Hollande et le climat à Paris où je vis est déjà très différent. Un soulagement, sans doute comme au CF à Berne quand il est parvenu à faire dégager M.Blocher.

Lisant les commentaires à la suite de ce blog ronchon, je découvre que tout ce que je souhaite pour mon pays d'origine, c'est que sa vie politique soit débarrassée de la forme des débats qu'impose l'UDC. Que les clivages s'estompent! Et pour cela il faut réformer les termes imposés par l'UDC sur tout les problèmes de migrations et d'identité. Pourquoi après une 20aine de réactions ici en arrive-t-on déjà à devoir éclairer un mot comme métèque?...
Dans ce blog, c'est un cinéaste reconnu qui sert d'épouvantail à un élu UDC.

Hors, ce dont veut parler M.Voiblet, c'est de politique pas de cinéma, non?...Pourquoi ne le fait-il pas directement? Pour engager un débat d'une manière d'emblée passionnelle. Je pense que c'est lamentable et je rêve de ces débats nécessaires sans ces interventions dont le seul objectif est de produire un clivage dans la population!

Écrit par : Polo | 05/06/2012

Pétard, vous avez internet, lisez dés lors les dépêches du Conseil Fédéral, tout y est avisé !

Écrit par : Corto | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.