25/06/2012

Remerciements suite à mon année à la présidence du Conseil communal de Lausanne

Si j'ai laissé paraître une image de tranquillité dans l'accomplissement de mon mandat à la tête de notre Conseil, ce soir je peux vous assurer qu'il n'en fût rien. Plusieurs raisons à cela:

  • Tout d'abord, ma volonté réelle de donner une image positive de notre Ville et de notre Conseil - Cela implique de ne pas commettre d'impair et d'avoir en priorité, durant toute son année présidentielle, le bien public pour motivation !
  • Cela signifie aussi de conduire les débats de notre Conseil avec poigne pour respecter l'ordre du jour, sans prendre de positions partisanes, tout en soutenant les personnes qui font leurs premières expériences politiques.
  • Enfin, cette fonction exige d'avoir à cœur la représentation de notre autorité législative auprès des Lausannoises et des Lausannois ! ''Que l'assistance regroupe cinq personnes ou plusieurs centaines de participants, l'engagement doit se faire avec la même passion et la même intensité. D'ailleurs, permettez-moi cette petite confidence: les relations humaines, avec un petit groupe de citoyens passionnés, sont bien souvent plus enrichissantes que l'anonymat, frisant bon l'obligation d'inviter le président du Conseil, au sein d'assemblées plus vastes!''

Ensuite, Chers collègues, la conduite des débats n'est pas une chose aisée ! Devoir parfois rappeler les règles du fonctionnement de notre Conseil, interrompre un orateur qui s'égare ou faire patienter un Syndic qui veut absolument prendre la parole, sont probablement les actes les plus difficiles à accomplir à cette tribune. Cependant, cela fait partie de la mission du président. Je constate toutefois, avec très grand plaisir que tous les membres de notre Conseil, ainsi que ceux de notre Municipalité, ont su durant cette première année de législature porter clairement le débat sur les idées, en laissant de côté les attaques personnelles.

Permettez-moi ce dernier conseil : Pour faire avancer ses projets politiques, la meilleure piste est le débat d'idées dans le respect des personnes ! Cela ne signifie pas que les débats doivent être exempts de toutes confrontations ou ennuyeux.

Je ne peux terminer mon année à la présidence, sans prendre le temps d'adresser avec beaucoup d'émotion, mes plus vifs remerciements à de nombreuses personnes !

Tout d'abord, à vous Chers Collègues, je souhaite vous dire le plaisir que j'ai eu à conduire les travaux de notre Conseil. Les quelques rares instants où un sentiment de solitude m'a envahi, ne sachant pas comment favoriser la poursuite de nos débats devant le vide laissé par notre règlement, j'ai toujours pu compter sur le regard complice et le soutien appuyé de l'une ou de l'un de vous, merci !

Ensuite à la Municipalité, à notre Syndic en particulier, pour la qualité des relations de travail entre le Conseil communal et la Municipalité. Les changements au sein de la Municipalité et le début d'une nouvelle législature n'ont en aucun cas perturbé l'organisation de nos travaux. Je tiens également à adresser des remerciements à M. Zutter, secrétaire municipal, pour son soutien.

C'est avec respect que j'adresse mes remerciements à M Roland Rapaz, notre ancien président qui m'a précédé à cette tribune. Il n'a fait bénéficier de son expérience, en répondant avec clarté à mes questions. Ces remerciements s'adressent aussi à d'anciens présidents qui m'ont gratifié de leur compétence.

Si parfois le président se sent éloigné et même un peu absent du fond des débats, des liens particuliers se lient avec les membres du Bureau du Conseil communal. J'aimerais tout d'abord remercier Mme Resplandino, notre nouvelle présidente ainsi que Mme Litzistorf, notre nouvelle vice-présidente, pour leur soutien durant l'année écoulée. Vous avez su mettre vos compétences au service du Conseil communal. Je vous félicite une nouvelle fois toutes deux pour votre élection méritée. Je suis certain que vous saurez mener nos débats dans les mois à venir. Je tiens aussi à remercier nos scrutateurs et scrutateurs-suppléants, Mme Wermelinger ainsi que MM Faller, Gehbard et Pernet pour leur travail durant l'année écoulée.

Un merci particulier s'adresse à M. Frédéric Tétaz, à son équipe du secrétariat et à Mme Monbaron qui met ses compétences dans l'organisation de l'ordre du jour et de nos commissions. Monsieur le secrétaire, je vous prie de transmettre à toute votre équipe mes remerciements, ceux de notre Conseil également, pour le travail que vous accomplissez pour garantir la qualité de notre cadre de travail. Permettez-moi, Monsieur Tétaz, de vous dire que notre collaboration fut très agréable et conviviale. Merci pour votre engagement tout au long de cette première année de législature.

Cette année a été est particulière pour des acteurs importants méritent nos remerciements. Il s'agit de toutes les personnes qui se sont mises à la disposition du bureau électoral et du dépouillement des élections et des votations. En effet, M. Jacquenoud, qui a pu s'appuyer sur les compétences reconnues de Mme Fivaz, a mis sur pied à huit reprises, une équipe comptant jusqu'à 350 personnes pour permettre au peuple d'exercer sa part du pouvoir dans notre Démocratie. Merci à toutes et à tous pour votre disponibilité.

Des remerciements vont aussi à nos trois huissiers MM. Lebey, Deschenaux et Kiefer pour leurs compétences et leur soutien. Ils sont attentifs à nos besoins et ils s'engagent afin de faciliter notre travail en faveur de la collectivité. Un grand merci également pour votre gentillesse.

Durant les premiers mois de ma présidence, le bureau de votre Conseil a passé beaucoup de temps pour rechercher des solutions techniques optimales pour l'enregistrement, la retransmission et l'archivage des séances de notre Conseil. Aujourd'hui, nous avons un système fiable et performant, je me permets adresser des remerciements à nos techniciens et aux collaborateurs de l'entreprise Sonomix.

Avec l'évolution technique et les nouveaux médias, je ne suis pas certain que notre Conseil serait encore en mesure de tenir ses séances sans vous. Permettez-moi également de remercier les journalistes qui participent avec patience à nos délibérations et qui rapportent sur les principales activités du Conseil communal de Lausanne.

Enfin, je m'en voudrais de ne pas citer les personnes qui travaillent dans l'ombre chaque mardi. Je veux parler des collaborateurs de la police qui assurent notre sécurité, des traiteurs qui préparent notre collation ainsi que de l'équipe de concierges qui s'occupent de l'entretien de notre salle de séance.


17:37 Publié dans Politique | Tags : conseil communal | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Monsieur,

Mon commentaire étant presque aussi long que vos remerciements, je me suis permis de le publier sur mon propre blog: "Persif(f)lage".

En voici les coordonnées:
http://peresiffleur.blog.24heures.ch/archive/2012/06/28/lettre-ouverte-a-monsieur-cav.html

Avec mes meilleures salutations.

Baptiste Kapp, celui qui persifle et signe Père Siffleur

Écrit par : Baptiste Kapp | 28/06/2012

Dans l'édition en ligne du Matin du dimanche 8 juillet, Oscar Tosato, conseiller municipal lausannois, dit au sujet des des trafiquants de drogue :

"Je n'ai rien contre eux, mais lorsqu’ils me regardent en souriant pour tenter de me vendre quelque chose, cela m’énerve".

M. Tosato n'a donc rien contre les trafiquants de drogue.

Venant d'un élu censé être garant du respect des lois, un tel point de vue est consternant. Les dealers ont de beaux jours devant eux à Lausanne.

http://www.lematin.ch/suisse/suisse-romande/seringues-capotes-salissent-rues-lausanne/story/29090490/print.html

Écrit par : Belphégor | 08/07/2012

M. Voiblet, les propos de M. Tosato mériteraient une intervention au Conseil communal, car scandaleux !

Écrit par : Minos | 09/07/2012

Les commentaires sont fermés.