01/11/2012

La gestion lausannoise des déchets prise en otage par une gauche qui n’a qu’une volonté: satisfaire son électorat !

Ce mardi 30 octobre 2012 fut un grand soir pour le Groupe UDC du Conseil communal de Lausanne. Non pas que le soleil se coucha sur ses aspirations politiques, mais parce que les élus UDC ont représenté une force de proposition crédible sur les thèmes de l’écologie et de la saine gestion des finances publiques lors du débat sur l’introduction du principe du pollueur-payeur. Nos adversaires politiques se sont une nouvelle fois contentés d’apporter des réponses par l’invective en utilisant même l’arme des faibles, en l’occurrence les attaques personnelles.

A ce titre, relevons la parfaite unité qui règne au sein de la Municipalité, puisque M. Olivier Français a servi la soupe à ses collègues municipaux de gauche sur le dos de tous les propriétaires d’immeubles de notre Cité.

 

Dans ce débat lausannois sur l’introduction du principe du pollueur-payeur, notre groupe a présenté une contre-proposition tout à fait pertinente visant à responsabiliser davantage toutes les couches de la société face aux déchets que nous produisons et à l’électricité que nous consommons. La proposition équitable de l’UDC a cependant pour résultante que le fonds de commerce électoral de la gauche lausannoise doit aussi mettre la main au porte-monnaie.

Pour la majorité rouge-verte, non seulement c’est inacceptable, mais cette proposition UDC réaliste représente une attaque frontale contre le clientélisme électoral de gauche qui vise à stigmatiser les riches pour s’attirer les suffrages des classes moyennes ou laborieuses.

Au final, ce débat nous aura appris que dès que vous assumez vos charges sans l’aide de la collectivité, vous entrez aux yeux de la gauche immédiatement dans la catégorie de riches.

Aujourd’hui, ce débat n’est pas encore terminé et si la gauche impose sa politique de gestion des déchets urbains, Lausanne ne tiendra pas compte du principe de causalité voulu par les lois fédérale et cantonale dans l’élimination des déchets urbains.

A noter que les contribuables qui s’acquittent actuellement de l’élimination de leurs déchets par leurs impôts, et qui au passage payent pour ceux qui ne connaissent pas la couleur du bordereau d’impôt, vont devoir encore payer une taxe au sac ainsi qu’une taxe sur le volume de leur appartement pour redistribuer une aide sociale linéaire de 80 francs par habitant, sans pour autant bénéficier d’une réduction du taux d’imposition qui permettait jusqu’à présent de financer la totalité des coûts de la gestion de nos déchets.

 

L’UDC lausannoise ne courbe pas l’échine face à l’idéologie hautaine de cette majorité aveuglée par le pouvoir ! Au contraire, les élus UDC démontrent avec compétence, qu’ils travaillent prioritairement pour le bien de la Ville et de ses habitants.

08:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Merci pour ce blog,je m'y sens en osmose.Cérébrale superactive je retiens toujours ce que d'autres ne peuvent pas peut-être par leur manque de concentration ou de superficialité j'en sais rien.Mais aux détracteurs de l'UDC renvoyez leur la balle comme le fameux Mercure soi disant mauvais pour la santé et retiré du marché juste le temps d'innover une techonologie qui devait le supplanter,le thermomètre électronique avec pile au mercure en plus.On se fout de la figure du citoyen
.On nous harponne à coups de théories qui ne tiennent pas debout comme la dernière stipulant que l'aluminium est mauvais pour la santé mais qu'on retrouve en infime quantité soit mais tout de même dans des gants pour l'hiver.La bambou était allergène,qu'en sera-t'il des mains au contact de ces particules? a suivre de près!
Un blog parlait de l'argent mauvais maitre en tous cas les églises en font peu cas et pour ne pas verser stupidement comme ce fut trop longtemps de l'argent pour des inconnus désormais je prends un taxi pour porter mes sacs poubelles.Et notre pays qui va faire la morale ailleurs? excusez mon ironie et ma petite grossièreté mais qui dirige ce pays,des Internautes ou des gens encore capables de raisonner sans ordinateur?
Quand au nucléaire si l'on sait le pourcentage d'uranium dans le granit vouloir fermer les centrales nucléaires voilà encore une idées absurde issue de cerveaux de décroissants qui sont pour la plupart des gens riches profiteurs du progrès n'ayant jamais craché dessus auparavant et qui par simple mesquinerie aimeraient punir le simple ouvrier qui lui malgré tout ce que Swisscomm et d'autres diront ne possède pas de moyens virtuels pour l'élaboration de théories complètement fumistes
Et au sujet du nuclaire je me permets de signaler tout de même la richesse des terrains Japonais irradiés lors d'Hiroschima et reconnus pour produire des légumes et fruits des plus sains pour la santé,comme quoi!
Toute belle journée pour Vous Monsieur Voiblet

Écrit par : lovsmeralda | 01/11/2012

Reprocher à un parti politique de vouloir satisfaire son électorat, c'est assez piquant ! Et vous, M.Voiblet, vous ne voulez pas satisfaire votre électorat ?

lovsmeralda: vous avez raison de défendre les légumes irradiés du nucléaire. Il parait que tout ce qui est salade et choux est bien meilleur irradié. Je ne comprend pas que ces japonais de la région de Sendai fassent la fin bouche, ils ne savent pas la chance qu'ils ont.

Écrit par : Fufus | 01/11/2012

Satisfaire son électorat est une chose, le faire avec l'argent des contribuables en est une autre !

Écrit par : cavoiblet | 01/11/2012

@Fufus on peut aller très loin dans la déconnologie verdâtre.Il suffit de penser aux fameux produits sous forme de flocons d'avoine d'un célèbre docteur qui ne l'était pas le fameux Bircher! les suisses ont dégusté des tonnes de céréales contaminées au DDT et ont survécu.Et dieu que c'était bon sous forme de porridge ,une cuiller à soupe calant votre estomac pour la journée entière,berk/rire
mais faut pas oublier non plus tant que votre alimentation ne sera pas parfaite à tout point de vue,votre système immunitaire vous en remerciera en réagissant afin de vous protéger contre les virus .Trop de perfectitude rendra votre organisme faiblard et votre résistance s'en trouvera de plus en plus amoindrie.les gitans et d'autres ont survécu à bien de maux justement pour un certain manque d'hygiène.On a vu la même chose en Afrique
Trop de tout fausse le jeu et le mieux a toujours été l'ennemi du bien!

Écrit par : lovsmeralda | 01/11/2012

Ce que la gauche ne veut pas comprendre, c'est qu'avec la notion du pollueur/payeur, l'élimination des déchets ménagers a été sortie du domaine fiscal : peu importe ce qu'un citoyen paie comme impôt, il doit assumer le coût de ses déchets. Chacun doit payer pour ses déchets comme chacun paie pour sa consommation d'eau ou d'électricité, qu'il soit contribuable ou non. L'usine à gaz proposée par la Municipalité lausannoise est clairement illégale et nous donne du souci sur sa capacité de raisonnement.

Écrit par : Daetwyler | 05/11/2012

la gauche qu'elle soit Lausannoise ou autre n'est qu'un amas d'opportunistes qui a su choisir sont heure afin de mieux leurer les citoyens et responsables communaux.L'écologie est une religion aux mains de profiteurs qui tirent les ficelles grâce à de savants reportages dont les traductions d'origine sont effacées au gré du langage de singe utilisé par eux afin de mieux appâter le consommateur occidental et surtout Suisse.C'est une parfaite connection's environnementale qui n'a qqu'un but non pas celui à gaz comme dirait l'oncle Charles mais de conditionner l'humain afin qu'il ne puisse plus se rendre compte qu'il est entrain de devenir un mouton malgré lui et là c'est tonton Hitler qui serait heureux de constater l'emprise d'un Cohn Bendit grand amateur de cônes dont Gaisbourg rougirait d'envie
Et si dans quelques années je parle pour notre région des patients ressortent de chez leur dentiste avec infections à souhait,faudra tout simplement détruire les con-tainers enfouis simplement pour constater que trop pressés par le temps des vacances saisonnières ,un bétonnage important ne fut jamais réalisé auparavant,bonjour les dégats sur l'environnement,de qui se moquent -on?

Écrit par : lovsmeralda | 06/11/2012

voici une phrase dite par un responsable de l'UE.L'UE n'exige rien en matière de gestion de déchets.Mais elle se garde le pouvoir d'intervenir lors de catastrophes sur l'environnement.Si l'on sait les dangers représentés par l'écologie moderne qui met la nature sur le plateau de la balance en premier juste pour sauver les apparences mettant du coup l'humain en danger,dites docteur est-ce encore soignable? et lire des menaces de mises à l'amende ou caméras pour dénoncer un mauvais tri,c'est tout de même pas des lingots d'or?
C'est trop facile pour les technocrates phalocrates de ridiculer le simple ouvrier.

Écrit par : lovsmeralda | 07/11/2012

ce système de déchets est basé sur la propagande Allemande .Faire peur avec des peurs inventées de toutes pièces ou comment instiguer à la discrimination raciale.Même les bancomat obligent à des retraits en francs Suisses ou en devises étrangères.En développant la psychanalyse des mots conduisant aux maux divers on voit bien les effets secondaires de l'informatique sur le comportement des humains .Car les mots devenus réflexes prennent en otage le cerveau .Pavlov serait ravi de constater le conditionnement humain dont les suisses sont devenus victimes malgré eux

Écrit par : lovsmeralda | 09/11/2012

Les commentaires sont fermés.