09/02/2013

Ne nous laissons pas abuser par le doux murmure de médias sur la soi-disante interdiction de la mendicité à Lausanne !

En ce début d’année, le Conseil communal de Lausanne a traité une initiative qui demandait l’interdiction de la mendicité. Résultat : une autorisation générale de mendier pour autant qu’elle soit pratiquée à au moins cinq mètres de distributeurs d’argent ou d’entrées des commerces !

A Lausanne, oublions l’Etat social, pour mieux plonger au cœur de la mendicité que le régime socialiste a su mieux organiser que ne l’auraient fait les maîtres de la féodalité !

A la lecture de ces faits, comment dès lors interpréter le signal fort des médias et des partis aux affaires à la Municipalité de Lausanne qui laissent entendre que la mendicité sera désormais plus possible à Lausanne ? C’est une farce et j’espère que le citoyen ne sera pas dupé par une telle stratégie que ne renierait pas Machiavel !

Osons espérer en dehors de simples considérations politiques, prises sous la pression d’électeurs mécontents, que toute personne sensée fera une analyse bien différente de l’autorisation de mendier délivrée par la Ville de Lausanne. N’y a-t-il pas un abime entre interdire la mendicité ou permettre cette pratique par une légalisation intégrant une simple interdiction de cinq mètres de lieux sensibles ?

A Lausanne, le Conseil communal n’a pas recherché une solution à la mendicité. La majorité a simplement imposé un chemin pour reporter ce problème après les prochaines échéances électorales importantes ! A ce qu’il parait : gouverner, c’est prévoir.

Suite aux débats sur la mendicité, une chose est claire, les partis qui occupent les sièges à l’exécutif ont prévu de ne pas gouverner, reportant ce problème de quelques années !

 

12:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

@Monsieur Voiblet ,gouverner c'est prévoir cette parole est-elle encore d'actualité ? on ose à peine retenir un éclat de rire !
La mendicité est un vaste problème qui s'étend bien au delà de nos frontières.Il suffit de suivre régulièrement les reporters visitant différents pays et qui sous le couvert de magnifiques images passent leur temps à jouer aux pique assiettes et ce à l'année ,de quoi encourager la mendicité en Suisse ou l'inverse qui sait!
Sans doute comme d'autres savez vous qu'il suffit d'un clic sur Facebook ou ailleurs pour obtenir de l'argent dans le but de créer sa propre entreprise sans doute celle de la mendicité sociale la mieux organisée et jamais vécue depuis la fin de la guerre
On a les requérants criminels ,le prochain thème sera-t'il comment lutter à l'échelle mondiale non plus contre la fausse pauvreté mais contre l'abus de mendicité qui ira en se généralisant puisqu' il suffit d'un simple clic pour recevoir de l'argent!
La Suisse a ses spécialistes-mendiants rémunérés qui eux ont trouvé mieux ,ils utilisent le citoyen pour faire le sale boulot/rire
Tous belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 09/02/2013

au sujet de la dernière phrase et pour qu'il n'y ait pas confusion ,je parle des citoyens tranformés en chiffonniers par qui l'on sait afin de meubler leurs jours de repos!
Sans doute est-ce une mode Feng Shui qui stipule qu'il faut meubler tous les espaces,faut bien être socialiste Verts ou je ne sais quelle couleur pour appliquer à la lettre ce genre d'inepties ,qu'il suffit de traduire en *chinoiseries* pour voir combien certains esprits Suisses savent tirer profit d'un seul mot pour en faire même un système à surtaxes en tous genres

Écrit par : lovsmeralda | 09/02/2013

Que nous apprend Jésus?

Que tendre la main à son prochain, lorsque l'on est dans le besoin, est le fondement même de la pensée chrétienne.

Celui qui n'a plus rien, ou plus grand chose, tend la main dans un geste chrétien, et libre à celui qui a plus de lui venir en aide.

Bien sûr, depuis toujours il y a les gens mauvais qui n'ont jamais rien donné.
Mais il y a ceux qui ont accepté cette main tendue et qui ont partagé; c'est ce que notre Seigneur Jésus a voulu nous apprendre.

Ce que vous préconisez aujourd'hui d'écoule de l'hypocrisie la plus veule et de la lâcheté la plus mesquine, cacher les problèmes de notre société en cachant les mendiants, cacher les problèmes que l'on crée en les éliminant.

Si mendiants il y a, c'est bien la preuve que le partage des richesses est injuste, tout le contraire de ce que souhaitait nous apprendre notre Seigneur Dieu.

Écrit par : Croyant | 11/02/2013

Cher Monsieur,

Je comprends votre commentaire, mais je me permets de porter ces deux questions à votre réflexion :

1.Est-il plus humain de permettre l'exploitation de personnes fragilisées pour la mendicité (cela est avéré à Lausanne) que d'interdire une telle pratique ?

2.Pourquoi ces personnes n'acceptent-elles pas d'entrer dans notre système social ( cela est aussi avéré à Lausanne9 , soit les premiers soins et l'éducation des enfants ?

Si la perception du curceur du degré d'Humanité est semble-t-il placée par l'homme politique, fort heureusement la réalité ne dépendra pas du jugement de l'hommme, homme politiquecompris.

Écrit par : Claude-Alain Voiblet | 11/02/2013

@Croyant,aider ne signifie pas forcément donner de l'argent .Pour preuve un dirigeant Africain a souligné l'importance ,lors de son discours la semaine passé, de ne plus envoyer d'argent aux habitants de son pays.Aidez nous mais en créant des entreprises pour nous donner du travail a-t'il dit à un assemblée d'européens Ce qui rejoint la parole dite par un autre Africain /en 2002/ qui lui disait,on ne veut plus voir d'hommes blancs chez nous,ils font tous des promesses qu'ils ne réalisent jamais.Bizarre on croirait entendre des Suisses après certains discours clamés en toute bonne foi par certains politiciens ,non? rire

Écrit par : lovsmeralda | 11/02/2013

Monsieur,

Sachant que les membres de votre parti -entre autres un certain Anthony Marchand, Vice-président des Jeunes UDC-Fribourg et Représentant des Jeunes au Comité UDC-Broye- n'aiment pas ne pas savoir qu'ils sont mentionnés sur mon propre blog se trouvant également en ces lieux, je me permets de vous en informer formellement.

Père Siffleur alias Baptiste Kapp

Écrit par : Baptiste Kapp | 11/02/2013

Monsieur,

Merci pour votre réponse, et je suis entièrement d'accord avec vous, il n'y a rien de plus inhumain, de plus anti-chrétien que l'exploitation de son prochain.

Votre réponse me surprend cependant, car c'est quand même votre parti qui continuellement agresse ces pauvres gens et met tout en oeuvre afin de les empécher d'avoir un travail, d'avoir accés à l'éducation ou de bénéficier des aides sociales.

Cependant votre réponse vous honore, et je distincte clairement celle-ci, donc votre position, de celle de votre parti.

Écrit par : Croyant | 12/02/2013

Les commentaires sont fermés.