30/07/2013

Quelques raisons pour refuser l’initiative contre la sécurité de notre pays.

Lors de la votation populaire du 22 septembre 2013, nous devrons nous prononcer sur l’abrogation du service militaire obligatoire dans notre pays. Le Groupe pour une Suisse sans armée, émanant des rangs de la gauche, souhaite simplement abolir cette obligation en laissant entendre qu’un service de milice volontaire serait tout aussi efficace pour garantir la sécurité de notre pays et de sa population.

Ne nous laissons pas tromper par de faux arguments. En effet, la milice volontaire est une illusion qui nécessiterait d’importantes incitations financières tout en diminuant à l’avenir la qualité des prestations, donc notre sécurité. Une milice volontaire ne veut pas dire la mise en œuvre d’une armée de professionnels, loin s’en faut.

Un pays qui n’est plus en mesure de garantir sa sécurité en cas de crise, de catastrophes ou de conflits ne peut pas maintenir la qualité de vie et la liberté de sa population. Pourtant, c’est dans cette direction que se dirigerait la Suisse en cas d’acceptation de la suppression de l’obligation de servir.

Cette initiative tend aussi à détruire notre système institutionnel qui compte sur la participation active et l’engagement de l’ensemble des citoyens à la sécurité et à la prospérité de notre Pays.

Nous devons donc clairement refuser un système diminuant la sécurité, tout en augmentant à terme nos impôts. Opposons-nous avec vigueur au démantèlement de la cohésion nationale et votons clairement NON le 22 septembre 2103.

Commentaires

Nous allons devenir une sorte de pays africain, comme le Mali, ayant besoin de l'intervention militaire d'un "grand" pays comme la France.

Elle est pas belle la Vie ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/07/2013

Nous y voilà, la dernière arnaque du GSsA est arrivée, attendue par certains comme l’arrivée du beaujolais nouveau ! Mais, très vite, derrière son joli emballage, on découvre les artifices synthétiques de l’escroquerie.
Sous prétexte de suppression de l’obligation de servir qui ne toucherait pas l’armée, cette initiative fonctionne comme un virus, dont le but final est la suppression de l’armée en saucissonnant celle-ci. N’osant plus attaquer frontalement, le GSsA se positionne depuis un certain temps, par des attaques indirectes, à la manière d’un cancer. Cette fois-ci, l’argument de liberté lancé par les initiants est en fait une utilisation de l’individualisme, ce même individualisme qui ronge notre société, divise et sème le chaos.
Une fois de plus, le GSsA est ses amis tentent de tromper l’individu, comme le SIDA trompe les défenses immunitaires. Il est temps de détruire ce SIDA qu’est le GSsA !

Clairement NON le 22 Septembre !
PK
avia news

Écrit par : PK | 30/07/2013

@Monsieur Voiblet en effet c'est clairement non! déjà qu'en étant sans l'uniforme certains préférent pianoter à longueur de journée prétextant des sommes de travail pour ne jamais se déplacer ,en supprimant l'armée pour le coup que les environnementalistes et autres istes auront la partie facile pour encore toujours plus embobiner les côtes en long de ce pays et de Navarres
Au diable cette hystérie collective du monde propre en ordre sans armée,du faux amours et des nombreux autres en tous genres
A moins que notre pays n'ait plus qu'une envie ogéméiser les hommes quitte à les faire ressembler de plus en plus au Sieur de Hollande et à sa clique de faux jetons voire de lavettes comme dirait ce Cher de Gaules
Tous ne sont pas des cotes en long je tiens tout de même à le souligner malheureusement ils ont trop peur de dépayser dans le troupeau des écologistes ,décroissants réveurs et envieux du temps Amish mais en ayant tout le confort pour y survivre .
Alors tous à l'Armée et qu'on puisse clore de dossier sinon la gauche dans une années va encore revenir avec une autre initiative ,car dans ces rangs là ,se trouvent des trouillards du travail et de l'envie de progresser dans l'ordre naturel des choses. On respecte son pays et ses personnes âgées avant de vouloir sauver la nature qui elle se porte à merveille et sait mieux que quiconque régler ses comptes avec les humains profiteurs ,jaloux et mesquins
tout bon premier Aout pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 31/07/2013

Un beau et grand OUI contre cette choses inutile et dispendieuse qu'est cette armée de poivrots incompétents.

Inutile car depuis la raclée de 1515 elle ne sert strictement à plus rien, sauf aux gros beaufs de droites et d'extrême-droites qui peuvent, grâce à elle, nous saouler avec leurs pathétiques "souvenirs" d'armée.

Dispendieuse car elle nous coûte une fortune pour rien; la suisse collaborant avec n'importe quel régime ordurier dès qu'il y a de l'argent à gagner,n'hésite pas également à se prostituer dans les 2 camps en même temps, et là est notre meilleur protection contre les supposées aggressions.

L'UDC parti de bouseux fascisants défend cette vieille chaussettes puante, car pour ce parti, elle est un réservoir de futurs adhérents bien bas du front.

Dommage, car dans ce pays il y a aussi des forces progressistes qui lui ont donnés ses lettres de noblesses et de grandeur planétaire. Etonnament ces grands personnages ont toutjours étaient très critiques envers les petits suisses! Dürrenmatt - Frisch - Ziegler.

A méditer durant cette journée du 1 août où les crânes rasés UDC vont défiler le bras tendu!

Écrit par : Das Kapital | 01/08/2013

Va-t-on garder les gardes suisses au Vatican ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/08/2013

@ Das Kapital (ou petit communiste de chez nous ?) Armée de poivrots ? Et vos poivrots, le 17 juillet dernier on construit une digue contre les intempéries et éviter une crue sur des habitations de civils ! Ou étiez-vous avec vos copains du GSsA.. à l'apéro surement !

Quant à traiter nos enfants de poivrots, alors supprimons les associations de jeunesse et les Cantonales, ces beuveries ouvertes. Sauf, que vous y participer surement !

Vos copains progressistes n'ont amenés que la décadences de notre société, créer les déséquilibres notamment militaires, ceux-là qui, justement sont à la base des conflits armés.

Frisch, un alcoolique mondain justement, quant à Ziegler qui roule en Mercedes ne boit que du champagne en soirée, on est loin des petits militants gauchistes mais proche de la gauche-caviar.

Et puis, si vous n'^tes pas content allez demande l'asile dans l'UE !

Écrit par : Steeve | 01/08/2013

@ Steeve

Je m'installe où bon me semble!
"Un travailleur n'a pas de patrie", disait avec justesse le Grand Karl Marx!

Si vous ne supportez pas la critique objective, tant pis pour vous, mais rien ne m'empêchera d'écrire la vérité à propos de ce petit pays naît en 1848 de la volonté d'un certain Napoléon.

Écrit par : Das Kapital | 02/08/2013

"Tout accepter est un honneur" dit le progressiste en remontant son pantalon...

Écrit par : Belphégor | 03/08/2013

En lisant certains propos et les mots utilisés je me dits simplement que tout ce qui est excessif est aussi insignifiant ! Alors inutile de répondre à ceux qui font preuve de tolérance uniquement avec ceux qui partagent leurs idées !

Écrit par : Claude-Alain Voiblet | 04/08/2013

Monsieur Voiblet,

Les excès viennent de ceux qui, comme vous, méprisent les Roms, les musulmans, les nord-africains, les handicapés, les travailleurs pauvres, les chômeurs, les homosexuelles... ils sont les déclencheurs des violences les plus abjectes envers ces minorités.

Les dénoncés n'ont jamais fait de mal à personne et nous ont permis de faire avancer l'humanité vers plus d'égalité, de partage, de fraternité et de paix, ne vous en déplaise.

Un peu de modestie et de remise en question ne pourrait vous être que salutaire.

Cordialement.

Écrit par : Das Kapital | 05/08/2013

Monsieur Voiblet,

Les excès viennent de ceux qui, comme vous, méprisent les Roms, les musulmans, les nord-africains, les handicapés, les travailleurs pauvres, les chômeurs, les homosexuelles... ils sont les déclencheurs des violences les plus abjectes envers ces minorités.

Les dénoncés n'ont jamais fait de mal à personne et nous ont permis de faire avancer l'humanité vers plus d'égalité, de partage, de fraternité et de paix, ne vous en déplaise.

Un peu de modestie et de remise en question ne pourrait vous être que salutaire.

Cordialement.

Écrit par : Das Kapital | 05/08/2013

Les commentaires sont fermés.