04/11/2014

Ces taxes indécentes qui remplacent nos impôts !

A entendre les autorités exécutives de nos cantons et de nos communes, les contribuables ne devraient pas se plaindre des impôts. Un éminent Conseiller d’Etat vaudois, en charge des finances, a même écrit un ouvrage intitulé « l’impôt heureux ».

S’il ne fait aucun doute pour l’UDC que chaque citoyenne et chaque citoyen doit s’acquitter de ses impôts dans le but de financer les tâches indispensables qui sont de la responsabilité de l’Etat, il en va tout autrement de la perception des amendes, des émoluments et des taxes.

Aujourd’hui, hélas les pouvoirs publics ont compris à l’exemple de l’automobiliste captif que la perception des amendes ou des taxes représentait un moyen simple et direct pour la collectivité de garantir des liquidités pour financer son budget. Après l’impôt heureux, voici le temps de « l’impôt déguisé » !

A ce jeu-là, la Ville de Lausanne se montre particulièrement habile. Elle vient en toute discrétion de prolonger la perception des taxes de stationnement d’une heure et d’augmenter le prix du stationnement, alors même  que ces taxes sont déjà parmi les plus élevée du pays. Cela devrait permettre d’encaisser 400'000 francs par année de plus auprès de l’automobiliste. Ce que ne dit pas la Ville de Lausanne, c’est que ce prolongement d’une heure va également générer plus de 500'000 francs d’amendes qui vont directement tomber dans les caisses de la Ville.

Aujourd’hui, dans notre pays, seulement un petit tiers des fonds perçus sur le trafic motorisé individuel revient à l’amélioration des infrastructures  routières et il en ira de même pour les taxes de stationnement encaissées par Lausanne ! Rien d'étonnant donc à ce que l'aménagement des infrastructures routières stagne et que les automobilistes se considèrent à juste titre comme les vaches à lait de la nation.

Hélas cette spoliation ne s’arrête pas là, car à cette tendance à arnaquer systématiquement les automobilistes, s’ajoute l’inflation d'amendes de toutes sortes. Ces recettes sont allègrement budgétisées dans les comptes publics et les arguments de sécurité avancés pour justifier ce régime ne sont qu'un mauvais prétexte.

L’UDC se bat à juste titre depuis de nombreuses années contre toute augmentation des impôts. Nos élus doivent désormais également défendre les citoyennes et les citoyens contre l’augmentation abusive des amendes et des taxes qui servent à alimenter les besoins financiers de nos gouvernants de gauche pour financer des politiques socio-culturelles dépassant l’entendement !

Commentaires

@Monsieur Voiblet excellent et tellement vrai .Au royaume des pique on ne recule devant rien pour dire n'importe quoi comme mieux vous trierez moins d'impôts vous aurez à payer .Et dire que certains y ont vraiment cru !
Mais ne dit-on pas que les belles promesses rendent les fous heureux surtout ceux qui veulent des festivités tout au long de l'année et oubliant du coup qu'en ayant fini de rembourser Expo 64,il reste encore Expo 02 et c'est pas les plus anciens qui ne sortent plus qui payeront après leur décès
Ah si des politiciens pouvaient une fois descendre du perchoir des illusions contagieuses et expliquer au peuple qu'en ayant trop de gratuité dans de nombreux domaines la balance commerciale exigera toujours en contreparties des taxes ou impôts pour équilibrer les dépenses et entrées .
Il est clair qu'au niveau scolaire rares sont les primaires a savoir tenir un cahier de comptabilité mais tout de même
On ne peut avoir l'argent et le beurre mais oser dire vous payerez moins si vous triez mieux on voit qu'aux rayons âneries certains sont prêts à tout et n'importe quoi surtout les si les Jeunes Verts foncent dans le tas et les Socialistes dans le mur
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 04/11/2014

@Monsieur Voiblet votre titre fait malgré tout sourire si l'on songe à ce qui doit être payé par tous les contribubles
Des chômeurs qui refusent de travailler
Des employés de voirie remplacés par des contribuables courant aux déchetteries avec leur sac poubelle sous le bras ,comme amants y'a mieux
D'autres contribuables qui ne gardent que ce qui est vital pour ne pas payer d'impôt et éviter ainsi les poursuites
Des reporters de pacotille parcourant le monde pour nourrir des programmes TV mais qui une fois rentrés iront demander l'aide sociale et si c'est pas chez nous se sera ailleurs
Et si on réfléchi au non sens demandé au citoyens comme exiger des grandes surfaces qu'elles donnent leurs invendus ,obliger les citoyens à devoir trier pour rien et accepter que certains payés refusent de bosser,y'a un truc vraiment dérangeant dans le système
Au fait est -on sûr que certains économistes ne soient pas membres de la Scientologie ce qui expliquerait tous ce fouillis de complications et sans résultat tangible et surtout durable auquel nous sommes tous conviés ?

Écrit par : lovsmeralda | 04/11/2014

Les lausannois récoltent ce qu'ils ont semé depuis 20 ans en élisant au pouvoir des irresponsables qui ont obsession maladive contre la voiture et qui ont laissé cette ville pourrir par la délinquance et les incivilités.

Bref les lausannois n'ont que ce qu'ils méritent.

D.J

Écrit par : D.J | 04/11/2014

Les cyclistes devraient aussi être amendés lorsqu'ils circulent sur les trottoirs et pas uniquement à Lausanne mais aussi dans les autres villes du canton dont ils détiennent la majorité mais ne le font pas car ils circulent aussi à vélo : là est toute la question !

Écrit par : Marie | 05/11/2014

Monsieur Voiblet je tiens à rectifier le tir car les cantonniers n'ont pas été mis au chômage mais ceux qui étaient retraités n'ont pas été remplacés car il devait y avoir moins de travail .
De fait c'est l'inverse qui s'est produit et ce qu'il y a de super avec ces théories d'un pseudo changement de climat c'est qu'à chaque nouvelle idéologie des petits malins trouvent matière pour compliquer la tâche à tout le monde
De quoi faire perdre la tête à tout le monde,voirie administrations et même les entreprises ayant vu les rayons de ramassage s'agrandir de plus en plus avec de moins en moins de personnel,
Faites le décompte des économies.l n'y en a aucune
Un chef d'entreprise comme une PME se serait fait taper sur les doigts depuis longtemps par les écologistes n'est-il point vrai? rire
Car le plus,grand mal vient de là de ces gens qui se prétendent ceci ou cela mais qui dans le fond n'ont qu'une idée voir courir les autres du moment qu'eux ne sont pas obligés ,la fatigue des autres suffit en elle-même à satisfaire leur égo qui lui aurait bien besoin d'un coup de karcher pour recycler leur manière de penser et de vivre surtout
Heureusement ceux du Régiment d'infanterie 8 nous aurons appris à voir clair et certains anciens UDC apprécient grandement nos coups de colère je dis nous car nombreux sont les non internautes pour lesquels je m'exprime aussi
Très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 05/11/2014

Les commentaires sont fermés.