10/06/2015

L’UDC met le doigt sur le chaos et l’explosion des coûts de notre politique d’asile

L’explosion du nombre de demandes d'asile

L'évolution actuelle du nombre de demandes d'asile est inquiétante, alors que les années de Christoph Blocher à la tête du DFJP avaient permis de baisser massivement les demandes d’asile, suite à une politique d'accueil restrictive et de dissuasion, la marche en avant a repris de plus belle. Pour 2015, l’ODM prévoit plus de 29 000 demandes d'asile ce qui représente le chiffre le plus élevé depuis 15 ans, soit trois fois plus que sous l'ère de Christoph Blocher.

 udc,aide sociale,renvois,loi sur l'asile,confédération,charges

L’origine des requérants d’asile, un choix politique

Aujourd’hui, l’UDC constate que la majorité des requérants d'asile ne provient plus des grandes régions en guerre. Depuis 2007, l'Erythrée, le Nigéria ou le Sri Lanka sont les pays qui voient régulièrement le nombre de demandes d’asile à la hausse. Ce résultat est la conséquence de décisions politiques de l'Office fédéral de la migration. C'est dire que la Suisse peut parfaitement influencer le nombre de demandes d'asile par sa politique.

 

Les abus du système des admissions provisoires

Un regard sur les années passées montre l'augmentation massive du nombre de personnes admises provisoirement. En avril 2015, plus de 30 700 personnes vivaient en Suisse grâce à une admission provisoire. C’est les deux tiers des personnes en procédure d'asile. Ces personnes n'ont en fait pas le droit de séjourner en Suisse, car on ne leur a pas reconnu la qualité de réfugié. Et pourtant elles restent, alors que nos autorités ferment les yeux !

 

Des coûts supérieurs de 56% au niveau fédéral

Aujourd’hui ce laxiste dans l’application de la révision de la loi sur l'asile est l'augmentation du nombre de demandes et des coûts induits qui échappent à tous contrôle, ils ont augmenté de 360 millions de francs (+56%) de 2007 à 2015. A cela s’ajoutent pour les collectivités les frais d’assistance publique, de police, de fonctionnement des tribunaux ou de prisons occasionnés par les requérants d'asile délinquants. Force est de constater qu’aujourd’hui les personnes du secteur de l'asile représentent 0,6% de la population, elles commettent 9% des violations du Code pénal.

L’UDC exige à juste titre l’application stricte de la loi sur l’asile révisée, acceptée en votation populaire par le souverain !

 

Commentaires

"Quand on veut on peut" paraît-il ...

Il semble effectivement que la Berne fédérale traîne les pieds ... ce qui fait du bruit et c'est désagréable pour les voisins !!!

Écrit par : Marie | 10/06/2015

Et le coût des Immigrants-employés-soit-disant de hautes compétences; un exemple parmi d'autres.
- Une famille portugaise, 3 personnes, arrivés en 2012. Première année subvention totale des primes lamal pour les 3. Deuxième année idem. Troisième année, une naissance coût 8'800.-- une subvention supplémentaire et une poursuite de subvention pour les 3 premiers. A cela vous ajouter des frais médicaux pour l'aîné de plus de 2'200.--/an - suivi psychologique - sans paiement de franchise, ni quote-part 10%! Et en plus ils peuvent faire une déclaration d'impôt simplifiée pour déduire leurs dettes (et autre 3ème pilier.....sic) et récupérer de l'impôt à la source payé!

Peut-on savoir par combien nous devons multiplier ce cas? Tout bête, juste pour savoir combien cela nous coûte cette politique qui sert grassement les intérêts du PLR sur le dos de tous les Suisses. (car là vous ajouter encore l'aide sociale à la charge des communes et qui "explose les budgets partout").

Là bientôt on a 1000 handicapés, malades Syriens qui vont arrivés....la charge à qui ?

Jusqu'où va-t-on (nous le peuple) laisser déborder la coupe ?

(Bien sûr on va me dire que je suis hors-sujet......ah bon!)

Écrit par : Corélande | 15/06/2015

En ce moment même, une fois de plus, la parole est donnée à un professeur d'uni français qui nous dit à quel point c'est un devoir d'ouvrir les portes aux migrants en Europe. Pas une seconde de radio ou de télévision sans qu'on nous bassine avec ce message. On est dans le vertige de la xénophilie exacerbée, l'adoration du roi-émigré, du dieu africain qu'il faut accueillir à genoux et baiser ses pieds comme l'a fait le pape, dans un signe de soumission totale. Nos sociétés masochistes aiment la domination, elles vont être servies. Je suppose que d'ici peu, nos autorités vont nous demander de nous suicider après 50 ans pour faire de la place à ces migrants chéris...

Écrit par : Géo | 15/06/2015

La Suisse DOIT venir en aide aux réfugiés, car la Suisse profite de toute la misère du monde, s’enrichit depuis plus de 70 ans de celle-ci.

L'UDC ment, les chiffres publiés reposent sur rien, ils sont faux et n'ont qu'un but, attiser la haine et le racisme, fonds de commerce de ce parti, envers les plus démunis.

Comble de l'hypocrisie cette même UDC est du côté des curés et autres pasteurs, cependant tendre la main à son prochain, cette action fraternelle est oubliée depuis bien longtemps, sauf quand cette main ruisselle du sang d'innocents et vient déposer son argent dans les coffres de nos cupides Banques.

Prier dieu et sa patrie afin de se proclamer un bon citoyen ne sert à rien, si l’on oublie que chaque humain a droit à une vie descente et que celle-ci n’est possible que grâce à plus d’égalité, c’est à dire, un partage plus équitable des richesses. La Suisse DOIT payer, DOIT partager, DOIT accueillir ces "laissés pour compte", car la Suisse est responsable, elle aussi, de cette catastrophe humanitaire.

Écrit par : Anti-UDC | 18/06/2015

A la gare de Milan, la correspondante de la RTS disait hier qu'il y a plus de dames pour distribuer de l'aide que de migrants. C'est du dernier chic chez les bobos de clamer des choses telles que : "La Suisse DOIT payer, DOIT partager, DOIT accueillir ces "laissés pour compte", car la Suisse est responsable, elle aussi, de cette catastrophe humanitaire."
Du moment que le ridicule ne tue pas, pas de raison de se gêner...

Écrit par : Géo | 18/06/2015

Et à propos de l'idéologie des dames patronnesses d'amnesty ou d'ailleurs, vu par Zemmour (le suicide français):
"Le « sans-papiers » n’était pas seulement le Juif idéal. Il était aussi le retour de la figure christique, pauvre étranger perdécuté, venu sauver malgré lui une société française qui, décadente et corrompue, avait beaucoup péché. Le « sans papiers » est une de ces magnifiques « idées chrétiennes devenues folles » annoncées par G.K. Chesterton. Il sonnait le retour du bon sauvage de Rousseau, innocent de toutes les souillures morales et écologiques de la civilisation. Il ressuscitait le prolétaire de la geste marxiste-léniniste, travailleur exploité et agent révolutionnaire de la grande rédemption communiste, tandis que le prolétaire occidental s’était abîmé dans la consommation petite-bourgeoise, et que le flamboyant prolétaire russe de naguère avait vu s’effondrer son infâme dictature soviétique. Le « sans-papiers » était l’ancien colonisé à qui on devait éternelle réparation, qui ne manquait jamais de nous rappeler notre crime originel pour relativiser et excuser son délit anodin ; qui excipait de notre invasion passée de son territoire pour absoudre et occulter son invasion présente de notre territoire.
Le « sans-papiers » est la quintessence, l’ultime et dérisoire avatar de toutes nos utopies millénaires, de nos rêves, de nos mythes, de nos illusions, de nos doutes, de nos culpabilités ressassées, de nos honte et haine de soi. « Tant qu’une nation conserve la conscience de sa supériorité, elle est féroce et respectée. Dès qu’elle la perd, elle s’humanise et ne compte plus », disait Cioran.
Le « sans-papiers » est l’incarnation emblématique de l’alliance objective entre le MEDEF et la LCR, entre les libéraux et les libertaires, entre l’univers patronal et le monde associatif, entre le costume trois-pièces et le blouson – pataugas, les uns pour « faire du fric », les autres pour noyer sous la masse venue d’Afrique la patrie du « mâle blanc hétérosexuel », comme ils disent, et se « gratter sur les subventions copieuses » versées par l’Etat et les collectivités locales pour entretenir cette cohorte de pauvres attirés par un pays de cocagne, mais si malade qu’il permet à des étrangers illégalement entrés sur son sol de manifester à visage découvert et même de faire grève."

Écrit par : Géo | 18/06/2015

Monsieur Voiblet tant que les idéaliste n'auront pas pris conscience de la vrai vérité terrestre dans 10 ans on en sera encore et toujours à parler du même problème
Tous ces rêveurs sans doute devenus adeptes malgré eux de nombreuses sectes dont certaines éoologistes devraient regarder la vidéo sur Youtube
*Le syndrome du larbin*
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 20/06/2015

De toutes manières l'Italie organise l'Expo Universelle et réagi comme la Suisse avec l'Expo 02 ou tous les Roms ont été évacués du canton de Neuchâtel ou là personne n'a bronché
Et quand on sait qu'aucun pays de L'UE joue le jeu de la dictature de Bruxelles leur imposant à tous d'accueillir ces réfugiés il ne revient pas à notre pays de devenir le larbin favori des pontes de Bruxelles
Sinon en plus du transport de nos sacs poubelles à pied et par n'importe quel temps ce qu'aucun pays de l'UE n'exige de ses citoyens on n'osera plus sortir de chez nous sans montrer son passeport ou payer une taxe pour rentrer chez Soi
On sait aussi que certaines ONG gonflent les chiffres à souhait pour ce que tout le monde ou presque à compris

Écrit par : lovejoie | 20/06/2015

Le Syndrome du larbin est le Syndrome UDC.

Preuve à l'appui.

Un larbin ce caractérise par un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités intellectuelles et d’analyse, il se traduit par un blocage psychologique incitant le larbin à agir contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.

La parfaite définition du larbin UDC soumis à son Führer de la Goldküste zurichoise

Écrit par : Anti-UDC | 20/06/2015

@Anti -UDC vous avez tout faux /rire
On est tous larbins de quelqu'un ou quelque chose.La preuve combien de veuves et de veufs ont le temps d'une fumisterie joué de rôle de larbin ou larbine pour un lapin ou une lapine qui avait besoin d'une relation paillasson
Voyez que le larbinage touche de nombreux domaine et vous aussi le temps d'un commentaire vous avez joué le rôle du larbin
D'ailleurs il n'y pas meilleur maitre qu'un ordinateur nous ayant tous larbiné
On est même très souvent larbin de son propre égo

Écrit par : lovejoie | 21/06/2015

Merci aux Tessinois d'envisager notre protection sanitaire, en voulant fermer nos frontières aux sud! Qui s'occupe de protéger notre santé publique contre cette vague de migrants; anciennement appelés immigrés clandestins, qui mettent en péril notre cordon sanitaire!

Écrit par : Corélande | 22/06/2015

Et maintenant c'est au tour des Valaisans de dénoncer leur saturation et leur impossibilité à gérer le débordement d'immigrants.

Alors les Genevois, les Vaudois....on se réveille ou vous continuez à mentir par omission à vos populations!!!!!!!!

Je vous signale que nous risquons gros en ce moment, car il n'y a plus de véritables contrôles de santé sur ces gens qui se mélangent aisément aux populations autochtones que nous sommes!

Écrit par : Corélande | 22/06/2015

Les commentaires sont fermés.