04/12/2015

Nos gouvernants ont-ils perdu le sens de la mesure en matière de politique d’asile ?

Aide au retour des requérants vers le premier pays d’accueil dans le cadre des accords de Dublin - Les gouvernants de gauche ont beaucoup d’imagination lorsqu’il s’agit de faire grossir l’Etat social !

Aujourd’hui, il ne fait plus aucun doute que la gestion actuelle de la politique d’asile est une source de croissance très forte des budgets des collectivités publiques du pays. Cela ne doit pas pour autant laisser libre court à l’imagination débordante de certaines autorités politiques promptes à imaginer de nouvelles prestations que de nombreux contribuables souhaiteraient ne jamais devoir payer par leurs impôts.

En proposant une aide au retour pour les requérants d’asile qui doivent retourner dans le premier pays d’accueil de l’espace Schengen, le gouvernement vaudois avec sa majorité de gauche, vient de franchir un nouveau cap dans l’explosion des prestations inutiles de l’Etat social que cette gauche appelle de ses vœux.

En effet, en première lecture le parlement cantonal vaudois vient d’approuver une nouvelle unité budgétaire d’un montant de 400'000 francs, proposée par le gouvernement, pour faciliter le retour des demandeurs d’asile vers l’Italie dans le cadre des traités bilatéraux signés par la Suisse avec l’Union européenne.

Oui, vous avez bien entendu ! Il ne s’agit pas d’une aide destinée à favoriser le retour dans le pays d’origine du requérant, mais bien selon le Conseil d’Etat d’une prestation «pour donner aux migrants toutes les informations disponibles sur les possibilités d’accueil en Italie dans le cadre de la procédure Dublin».

Cette prestation doit permettre selon le gouvernement «de préparer ce retour vers l’Italie dans de bonnes conditions». Il est important de préciser que le requérant n’est pas débouté, mais qu’il retourne vers le premier pays d’accueil de l’UE pour traiter sa demande d’asile. Accorder une aide au retour d’un requérant d’asile débouté vers son pays d’origine est déjà très largement discutable, mais offrir cette prestation pour un retour vers l’Italie de cette personne, afin de traiter administrativement sa demande d’asile, est une hérésie qui va faire exploser les coûts de l’asile.

Le Conseil d’Etat estime qu’il est nécessaire de donner aux migrants de nombreuses informations sur les conditions et les possibilités d’accueil en Italie dans le but de préparer dans de bonnes conditions leur retour dans ce pays.

Le Groupe UDC vaudois unanime s’est retrouvé absolument seul pour refuser de porter cette nouvelle prestation au budget de l’Etat de Vaud. En acceptant de donner suite à la proposition du Gouvernement, les députés vaudois ont de fait admis une nouvelle prestation de l’Etat en matière d’asile.

La Confédération dispose déjà de moyens importants pour l’aide au retour de nombreux requérants d’asile déboutés lorsqu’ils repartent dans leur pays d’origine. Toutefois, il en va autrement concernant le retour d’un requérant d’asile vers le pays de premier accueil pour traiter sa demande d’asile. C’est une obligation légale issue d’une convention entre les Etats européens tenus par les accords de Dublin.

L’UDC dénonce cette politique du gouvernement vaudois qui renforce l’attrait de notre pays pour les demandeurs d’asile et qui retarde les simples procédures de renvoi vers le pays de premier accueil dans le cadre des accords de Dublin. Si notre pays poursuit dans la voie que vient d’emprunter le Canton de Vaud, ce seront à l’échelle de la Confédération et dans quelques années, plusieurs millions de francs qui seront nécessaires pour financer une prestation qui n’a aucune justification si ce n’est que de donner du travail à l’administration et d’accroitre l’attractivité de l’eldorado suisse auprès de très nombreux migrants économiques.

Il est temps de mettre un terme à une politique migratoire attrayante pour les migrants économiques de nombreuses régions du monde qui prennent parfois des risques importants pour rejoindre l’Europe et la Suisse en particulier. Il est aussi nécessaire de signer sans attendre le référendum de l’UDC contre la modification de la loi sur l’asile et les avocats gratuits pour les requérants d’asile.

Commentaires

"Aujourd’hui, il ne fait plus aucun doute que la gestion actuelle de la politique d’asile est une source de croissance très forte des budgets des collectivités publiques du pays."
C'est la suite logique d'une politique d'arrosage "humanitaire" jusqu'au niveau communal pour permettre à quelques bracaillons d'aller faire le beau en Afrique. Cela ne mange pas de pain, juste l'argent des contribuables. Mais bon, continuez de voter socialiste, braves gens bien idiots, vous finirez bien par vous rendre compte de ce que cela vous coûte...
Mais espérons que cela ne sera pas trop tard.

Écrit par : Géo | 04/12/2015

L'Allemagne - si généreuse il y a trois mois - reprend les contrôles d'identités et entretiens avec les réfugiés, soupçonnant des passeports falsifiés, la Suède- tout aussi généreuse - dont les habitants en ont assez de voir les réfugiés dormir dans les allées d'immeubles, dans la rue, etc...

Les finances publiques ne sont pas extensibles et les portemonnaies des citoyens non plus !

Écrit par : Marie | 04/12/2015

Comme tous les lâches et les incompétents vous vous en prenez aux plus faibles, aux plus démunis... c'est petit très petit.

A croire que vous jouissez de manière fort malsaine du plaisir de voir mourir des pauvres gens qui, et c'est la nature humaine, font tout pour survivre.

Lorsque devant la crèche de Noël, agenouillé devant Marie, Joseph et l'Enfant Jésus, vous haïrez ces réfugiés qui, constat piquant, vivent maintenant dans leur malheur et leur exclusion, ce que vécurent cette maman, son enfant et son compagnon qui ne souhaitaient, tout comme aujourd’hui ces réfugiés, qu’un toit et un peu d’aide pour ne pas mourir exclus.

Un petit travail sur vous et votre nauséabonde idéologie fascisante basée sur les mépris des plus démunis devrait faire réfléchir, vous un UDC si fier de ses racines chrétiennes...

Écrit par : Stalinator | 05/12/2015

Parler de "nauséabonde idéologie fascisante" et signer "Stalinator"...
Y a t-il eu pires fascistes que les Rouges ?

Écrit par : Géo | 05/12/2015

@ Géo

Les Rouges ont toujours combattus et vaincus la chienlit fasciste, vos propos sont ceux d'un demeurés inculte et fort peu instruit.

Mais que peut-on attendre d'un larbin UDC?

Allez bosser plutôt que de polluer de vos propos mensongés les réseaux sociaux... vous n'êtes qu'un cassoc d'extrême-droite, une honte suisse!

Écrit par : Stalinator | 08/12/2015

A propos de "polluer de vos propos mensongés les réseaux sociaux." On se demande bien pourquoi C-A Voiblet laisse passer de tels commentaires insultants pour son parti. Pour montrer le côté hideux de ses adversaires ? C'est contre-productif, tout le monde sait que les Stalinators existent; ils font assez parler d'eux lors de chaque événement où apparaissent le black block...
On se souvient du blog de Kevin Grangier qui se laissait couvrir d'insultes par ce genre d'individus et qui a fini par le fermer. Que ces tristes sires aillent vomir ailleurs...

Écrit par : Géo | 08/12/2015

...et dans les communes ceci est inscrit dans un poste qui se nomme très souvent :-la prévoyance sociale- à coups de Fr. 300'000.- par an en plus!
Vos autorités vous diront que c'est imparable car cela vient du désistement du canton!
On se fait avoir sur tous les tableaux, et les gens n'y voient que du feu!

Écrit par : Corélande | 08/12/2015

En principe je ne prive personne de parole au niveau des commentaires sur mes textes. Je crois par contre qu'il est plus utile de montrer l'intolérance et le niveau de dialogue de certaines personnes (très souvent de gauche). Laisser leurs commentaires sans réagir vaut mille mots.
Et pour tout dire je ne me sens absolument pas concerné par de nombreux propos insultants.

Écrit par : voiblet | 08/12/2015

"je ne me sens absolument pas concerné par de nombreux propos insultants." vous non, mais vous représentez votre parti. Qui prétend remettre de l'ordre dans le pays et qui n'est même pas capable de lutter contre les incivilités dans son propre blog...

Écrit par : Géo | 08/12/2015

Incivilités ? Mais pour qui vous vous prenez ?

Je ne fais que prendre par le collet le petit chien mal éduqué udc et lui met le nez dedans afin qu'il apprenne à rester propre.

De la discipline rugueuse, certainement, mais aucunement des incivilités.

Écrit par : Stalinator | 09/12/2015

Cher Stalinator, Permettez-moi de vous dire qu'on ne met plus, depuis belle lurette, le nez des petits chiens dedans... pour leur apprendre la propreté. On a évolué, voyez-vous. Et finalement, vous ne prouvez qu'une chose: les êtres humains ne sont pas égaux non plus en matière de plasticité neuronale.

Écrit par : Adélaïde | 11/12/2015

Les commentaires sont fermés.